Le Smite 30

le smite 30 de caperlan colorie truite et vert fluo

Un leurre à la nage attractive peut onéreux, polyvalent  et qui fait du poisson… Je ne pouvais pas commencer par un autre leurre que le Smite 30 de chez Caperlan.

Je ne vais pas vous cacher mon plaisir de pêcher au crankbait depuis que j’ai intégré le premier model dans ma boite de leurre il y a 15 ans. Loin d’être comme certain compétiteur américain, un spécialiste et puriste du crank, il occupe toute fois une place de choix dans mes boites et j’en sorts systématiquement un à chaque sortie. Le crank permet une pêche de prospection, rapide pour trouver des poissons actifs. En eaux courantes comme en secteurs plus calme il y a toujours un crank pour chercher des poissons.

Des proportions idéales

Parlons plus spécifiquement du petit Smite 30. Un crank de 3 cm avec une forme assez classique, un rapport longueur largeur bien équilibrée qui lui donne un côté un peu plus élancé. C’est un tout cas une forme que j’aime beaucoup, je trouve qu’il offre une jolie bouchée. Son poids de 2.5gr le place dans la gamme des leurres ultra légers idéals pour pêcher les truites, perches et chevesnes avec une canne UL tel que la Wixom-9 en 2-10gr. Disponible aujourd’hui en deux coloris : un truite fario et un fluo jaune et vert finition mat. C’est un peu juste d’autant que la version précédente proposait d’autre coloris comme black-bass. Mais bon nous avons au moins une couleur typée plutôt eaux claires (naturelle) et une couleur typée eaux tintées (fluo). Armé avec des hameçons triples de chez VMC vous pouvez l’équiper d’hameçons simples sans ardillon que Caperlan développe avec VMC .

Côté finition c’est plutôt sympa, on retrouve des yeux 3D et un effet relief sur le corps (ça peut paraître anodin mais dans l’eau cela doit augmenter le frottement et faire la différence avec les autres crank de sa catégorie). Le colorie fluo est vraiment originale et bien fini avec son verni mat. J’ai pu lire que certain se plaignait de la tenue des peintures, c’est peut-être au niveau du rangement dans les boites, il ne faut pas que les leurres se baladent dans vos boites. Les frottements sont les pires ennemis des peintures.

Une petite boule de nerf

Côté nage et animation nous avons à faire une véritable boule de nerf. Comme tous les crankbait il flotte et se met en action au premier tour de moulinet. Le Smite 30 vibre et se tortille en prenant appui sur sa palette et le point d’accroche. Une nage serrée et dynamique avec un désaxage dès que vous allez changer la vitesse de rapport ou imprimer un petit coup de scion. Il tolère pratiquement tout : les courants, les plats, les animations ; c’est un leurre qui se prend vite en main, que l’on comprend rapidement. Et pour ceux qui n’osent pas, qui ne veulent pas faire n’importe quoi…et bien le lancer/ramener est largement suffisant. Augmentez ou ralentissez simplement votre vitesse de rapport et les touches ne se feront pas attendre. La profondeur de nage se situe autour des 80 cm ce qui en fait un leurre bien adapté pour la pêche en canaux, rivière et en Loire bien sûr.

Pour la truite en cours d’eau rapide ? Une pêche ¾ amont et vous le laisser danser le rock’n roll entre les cailloux !! Pensez bien que votre leurre flotte donc si vous bloquez dans un obstacle laissez du mou et le courant fera le reste (enfin pas toujours…mais il faut essayer avant de casser). Une autre astuce que j’adore pour la pêche estivale du chevesne : repérez le spot lancez un mètre en amont et laissez votre leurre dériver seul 3-4 secondes avant de le ramener juste sur le spot.

La bonne alliance

C'est donc un petit crank indispensable pour 5€, vous l’emmènerez de partout du mois de mars à la fin septembre. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *