Sortie avec Matthieu

10 ans d’âge ça n’a l’air de rien

J’ai rendez-vous ce vendredi 21 avril avec Matthieu et son papi, pour une sortie à l’utra-léger sur le Rein. Si la météo nous annonçait une journée pluvieuse et triste il n’en fut rien et c’est tant mieux.

Du haut de ses dix ans Matthieu connaît déjà bien la pêche. Il est entraîné par son grand-père qui l’emmène en étang pour pêcher les brochets, les carpes et la friture. Nous attaquons donc la matinée par la présentation du matériel et des différents lancés qui nous seront utiles pour la pêche en rivière. Je vois bien que la gestion de la canne et du moulinet ne lui pose aucun problème. Je peux donc lui apprendre le revers, le lancé sous la canne et on s’essaye même au roulé. Cet élève attentif reproduit méthodiquement les gestes et nous pouvons entamer notre prospection de la rivière.

C’est la cuillère tournante qui ouvre le bal des leurres, et c’est parti pour les premiers accrochages dans les airs et dans l’eau. Je suis là pour décrocher mais c’est du sport ! Patient et sans s’énerver Matthieu lance et lance encore, il se donne lui-même des défis pour déposer sa cuillère et très vite la précision est au rendez-vous. Il est épatant ce jeune ! Si c’est comme ça on passe à la lecture de l’eau et on complique le secteur. Mais avant ça, une pause casse-croute !

Enfin une pause… Matthieu piétine d’impatience et il ne quitte pas la canne de tout le repas. Il va falloir que nous repartions avec Thierry.

Ses premières truites fario.

C’est repartie avec un TinnyFry et la première truite vient enfin taper dans le leurre, surpris par l’attaque de fin de courant le poisson se décroche, mais qu’à cela ne tienne ; le moral est au plus haut et la prospection méticuleuse va payer ! Une première truite aux belles couleurs dorées se retrouve dans ses mains. Changement de parcours pour la dernière fois. La boite de leurre est testée à fond, du crank, du souple, du swimme, les poissons répondent mais pas moyen d’en piquer un second correctement. La persévérance finit toujours par payer et c’est une petite virgule qui séduit une jolie truite. Ce poisson vient clôturer cette journée en rivière riche en apprentissage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *